Les chapelières derrière la marque Blackburn&Raymond

Les chapelières derrière la marque Blackburn&Raymond

Quel a été votre parcours avant de lancer Blackburn&Raymond?

Maha-Leïssa: Je suis originaire de Chicoutimi et j’ai fait une technique en design de mode au Cégep Marie-Victorin.

Julie: Pour ma part, je viens de Montréal et j’ai fait un Baccalauréat en art visuels et médiatiques à l’UQAM. Nous avons par la suite toutes les deux suivi un cours d’introduction à la chapellerie avec Lucie Grégoire.

 

Depuis combien de temps la marque existe-t-elle?

Julie : Blackburn&Raymond existe depuis 2017.

 

D'où vous est venu l’idée de créer des chapeaux?

Maha-Leïssa: Ayant nous-mêmes de la difficulté à trouver un chapeau qui nous ressemblait à Montréal, notre désir de fabrication traditionnel est né avec l’objectif de rendre le chapeau fait à la main moderne et accessible pour tous! Nous avons alors fondé Blackburn&Raymond. Avant cela, nous avons travaillé ensemble environ 10 ans en restauration. À travers ces années, nous avons étudié dans nos domaines respectifs. Par la suite, je suis la première à avoir suivi sa formation en chapellerie. Suite à ça, j’ai fondé ma première compagnie Moustik qui offrait des chapeaux pour enfants faits de cuir et fourrure recyclés. Un an plus tard, toujours en travaillant au restaurant, j’ai convaincu Julie d’aller suivre la formation de chapellerie pour finalement tomber en amour avec le métier elle aussi!

 

Pourquoi avoir choisi Blackburn&Raymond comme nom pour votre marque?

Maha-Leïssa: Blackburn&Raymond, le nom de la compagnie provient du nom de jeune fille de nos grands-mères respectives, Candide Blackburn et Denise Raymond. L’idée de nommer notre compagnie en leur honneur nous est venue naturellement puisqu’elles ont toutes deux été de grandes inspirations pour nous. Nous souhaitions faire revivre un métier d’époque pour l’exploiter avec modernité.

 

Parlez-nous un peu de vous, de votre quotidien au travail.

Julie: Nous travaillons à tous les jours à l’atelier avec nos chiens Bijou et Djobi, nos fidèles « partners »! Depuis plus loin que nous nous connaissons, nous avons un attachement particulier avec les bazars. C’est là que nous faisons les plus belles trouvailles! Sinon, notre lunch le plus convoité est sans doute la soupe Tom-Yum ou Tonki. On peut aussi dire que Maha est la pro pour faire nos expressos en après-midi.

Maha-Leïssa: Lorsque nous sommes en production et que nous en avons assez de la radio, nous écoutons des séries d’enquêtes en background! Lorsque vendredi arrive, nous prenons un apéro en fin de journée et il se peut que tu y sois invité si tu as ton rendez-vous à ce moment. :) Nous avons également plusieurs ami(e)s artistes dans différents domaines ce qui nous amène à les visiter dans leurs propres événements lorsqu’il y en a, en soirée! Finalement, nous nous efforçons à garder nos fins de semaine libres. Cette pause nous permet de vivre notre vie à la campagne et en famille!


À quoi ressemble votre processus de création? 

Maha-Leïssa: Notre atelier se trouve dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Notre journée débute à 10:00 à cet endroit. Le matin, avant d’arriver à l’atelier, Julie s’occupe de répondre aux courriels et des réseaux sociaux et gère les rendez-vous. Quant à moi, je prépare notre journée de production. On se retrouve à l’atelier et notre journée commence avec le moulage à faire. Nous pouvons mouler jusqu’à une douzaine de chapeaux par jour selon les commandes et/où événement auxquels nous participons qui demande un inventaire de chapeaux prêts à porter. (En ce moment, nous nous préparons pour le One Of A Kind Show à Toronto. Nous devons avoir plus de 150 chapeaux pour ce marché!). Le moulage est la partie qui demande le plus de force physique et d’espace.

Julie : Une fois cette étape faite, l’esprit et l’espace libéré, nous pouvons nous concentrer sur la finition des chapeaux et des commandes en cours. Pendant les mois plus tranquilles, nous pensons et élaborons nos collections futures.

 

Quel est le temps moyen de confection de vos chapeaux?

Julie : Nous avisons nos clients qu’un délai de 2 semaines maximum est requis pour la confection de leur chapeau. Tous nos chapeaux sont moulés un à un à la main. Le temps de moulage varie, mais prendra tout au plus 45 minutes. Puisque nous devons tremper le feutre dans l’eau avant de le chauffer et de mouler, le temps de séchage est long et prend de 24 à 48 heures. Une fois le feutre sec, d’autres étapes se succèdent pour lui donner sa forme qui varie en heures de production. La finition du chapeau peut prendre 1 à 2 jours, dépendamment si c’est un chapeau de nos collections ou un chapeau fait sur-mesure. Pour un chapeau sur-mesure, nous travaillons avec le client tout au long du processus en lui envoyant des photos illustrant des choix de garnitures. Bien entendu, lors du premier rendez-vous, en atelier ou en ligne, nous avons déjà discuté de ses goûts et nous avons déjà des pistes de création pour lui. L’expérience client est très importante pour nous donc nous restons à l’écoute et nous nous assurons que la collaboration avec nos clients soit facile et inspirante. Le but est vraiment de faire en sorte que l’expérience de se faire fabriquer un chapeau sur-mesure soit exceptionnelle!


Combien de personnes participent à la confection de ceux-ci?

Maha-Leïssa: Pour le moment, nous sommes nous deux, Julie et moi. Nous faisons pratiquement tout par nous-mêmes; autant dans la confection que dans la mise en marché, en passant par les outils promotionnels, le design graphique, la sérigraphie (boîtes et t-shirts), la comptabilité, etc. Bref, nous ne dormons pas beaucoup ces temps-ci (haha). Bientôt le temps va nous manquer. Notre production augmente constamment donc il sera nécessaire de déléguer certaines tâches qui sont moins dans nos cordes.

Julie : Maha, c’est elle qui innove dans la création de nouveaux modèles, produits ou techniques de production. De mon côté, mes forces sont avec le client. Je suis avec eux à 100% et j’adore ça lorsqu’il y a des commandes spéciales! Dans tous les cas, chaque création, c’est-à-dire chaque chapeau, devient notre précieux!

 

D’où proviennent les feutres utilisés?

Maha-Leïssa: Nos feutres proviennent d’un peu partout ailleurs dans le monde. Il n’y a pas de producteur de capeline (feutres feutrés en cônes faits spécialement pour la confection de chapeau) ici au Canada. Il existe différents feutres tels que le feutre de laine, le feutre de fourrure de lapin ou le feutre de castor. Selon nos besoins, nous avons des fournisseurs en Australie, en Asie, en Europe de l’est et aux Etats-Unis. Notre production se fait principalement à partir de feutre de laine et nous tenons un bel inventaire de couleurs. Ce choix nous permet d’offrir un chapeau de chapelier accessible à nos clients. Nous offrons néanmoins à nos clients la possibilité de choisir un feutre de gamme supérieur en commande spéciale!



Vos chapeaux sont de véritables œuvres d’art. D’où provient votre inspiration?

Julie : Notre expertise est à trouver des objets qui sortent de l’ordinaire. Aussi, les éléments organiques et rares que nous utilisons ne datent pas d’hier. En ce sens, notre inspiration provient autant de notre passé artistique à chacune que des autres chapeliers à travers le monde, entre autre de la culture bohémienne, le street style, la musique et les voyages. Il y a comme un effet de communauté entre chapeliers; à travers Instagram, nous nous suivons, on se commente et on ressent un grand respect envers chacun d’entre-nous! À Montréal le métier est plutôt rare, nous sommes une dizaine de chapeliers de nouvelle génération. Toutefois, si on regarde aux Etats-Unis ou en Australie par exemple, le métier est très convoité et la population est très à l’affût des dernières créations des chapeliers.



Où vous voyez vous d’ici quelques années?

Julie : Les chapelières de Montréal! Nous imaginons Blackburn&Raymond comme LA référence pour les chapeaux prêts à porter et sur-mesure ici à Montréal. Nous souhaitons également transformer notre atelier en petite usine-atelier-boutique. Finalement, nous désirons poursuivre nos collaborations avec les artistes d’ici et d’ailleurs! 

Merci à toutes les deux d'avoir pris le temps de répondre à nos questions!

 

Vous pouvez les retrouver sur Instagram via @blackburnetraymond. 


Article précédent

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés