Lettre à mon mini-moi

Lettre à mon mini-moi

Tu es si petite, mais pourtant tu vois si grand. Le monde à tes yeux est un terrain de jeu et tu voudrais tant le protéger pour le garder à tout jamais vert. Véronique ne perd pas tes idéaux de monde meilleur. Ta sensibilité sera ta plus grande alliée même si plusieurs pourront le percevoir comme une faiblesse. Tu le comprendras plus tard. Garde ta fougue de croire que tout est possible parce que oui tout l’est…vraiment !

Quand je te regarde construire une fusée dans le sous-sol et fermer, très fort, tes grands yeux noirs pour mieux te faire croire que tu es dans l’espace... Je me mets à y croire moi aussi. Ta créativité est surprenante et elle te fait vivre dans un monde parallèle. Parfois tu te sens à part et je sais que ce n’est pas toujours facile, mais en vieillissant tu apprendras qu’être unique est un cadeau magnifique.

Un jour tu auras de la difficulté à respirer et ton petit cœur va se resserrer. Tu n’arriveras pas à comprendre les émotions qui se bousculent en toi. Tu connaîtras le début d’une grande bataille avec l’anxiété. N’aie pas peur, car avec le temps tu apprendras à la contrôler et elle deviendra une amie que doucement tu sauras apprivoiser. Si tu l’écoutes attentivement elle saura te guider et t’aider à faire les bons choix.

Quand tu regardes ta grande sœur vieillir, tu voudrais tellement lui ressembler et devenir une adulte rapidement. Pourtant, Véronique, paradoxalement, ton cœur d’enfant deviendra ta marque de commerce. Tu auras souvent l’impression d’être en retard sur les autres, mais ce n’est pas grave car tu traceras ton propre chemin et sache qu’il te mènera là où tu auras exactement besoin d’être.

Finalement, petite moi, si j’avais un dernier conseil à te donner, ça serait de ne rien précipiter et de profiter de chaque moment. Continue de croire, naïvement, qu’un jour tu seras une grande archéologue-aventurière à la Indiana Jones... Sait-on jamais !

Véronique, responsable marketing et gestion chez Cokluch

Vous pouvez également suivre ses aventures ici : Blogue o.n.e.s.


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés